Formation web

Le IIIe millénaire ou l’ère du numérique

Internet est aujourd’hui sur toutes les lèvres et dans tous les esprits. Cependant peu connaissent le sens de ce mot. Dérivé du terme anglais internetting, interconnexion de réseaux. Le mot internet a été énoncé pour la première fois en 1972, par Robert E. Kahn. Ce ne sera que 10 ans plus tard que le terme deviendra officiel pour décrire l’ensemble des réseaux informatiques mis en corrélation.  Ainsi, en à peine plus de 30 ans, Internet a changé du tout au tout les habitudes des populations mondiales.

Internet ou la mise à jour des habitudes humaines

Il n’a pas fallu très longtemps pour que les avantages et possibilités du web se fassent sentir, et soient perçu et compris et de tous. Ainsi, avec la vulgarisation du numérique et du virtuel, les générations de la fin du siècle du second millénaire ont appris dès leur plus jeune âge les réflexes et autres habitudes à avoir face à un écran d’ordinateur, assorti d’un clavier et d’une souris. Clic-droit, clic-gauche, double-clic, sélectionner, copier-coller autant de notions que l’in considèrerait comme naturelles, mais qui ne l’étaient pas tant avant les années 2000. Les classes d’informatique dispensées aux jeunes enfants, dès l’âge de 5 ans, permirent ainsi de développer des facilités d’utilisation du numérique, et par la suite de l’internet.
Nous avons ainsi au fur et à mesure des années pu remarquer que les claviers remplaçaient peu à peu les stylos, que les ordinateurs portables substituaient les calepins et autre carnets de notes… Données enregistrée numériquement, les gains de place et transitions vers le numérique n’ont fait qu’accélérer, au point qu’aujourd’hui nous numérisons les ouvrages sortis des plumes des auteurs qui ont précédé l’avènement du virtuel.
C’est peu à peu toute la vie quotidienne qui s’est mue vers une utilisation courante, quasi-nécessaire du numérique et de ses outils. Aussi, avec les améliorations des appareils de téléphonie mobile et leur pluri-utilisation toujours plus vaste, le pont entre l’internet et les téléphones de plus en plus intelligents semblait inévitable.
Réseau oblige, les communautés du web se sont avec le temps organisées en réseaux sociaux, visant à faciliter les échanges et les relations publiques et sociales, rassemblant les gens du monde entier par centres d’intérêts, zones géographiques, origines ethniques, etc… C’est alors que l’utilisation massive du net s’est intensifiée, et que le net a pris un nouveau visage.

 

 

 

 

Plus qu’un plaisir, une nécessité 

Avec l’arrivée massive des réseaux sociaux et le remplacement progressif d’outils qui avaient fait leur temps, chacun a pu, à sa mesure, trouver dans l’internet et ses outils et pratiques, les sources d’un plaisir nouveau, permis par une évolution constante, rendant le web de plus en plus perméable et accessible pour ceux qui jusqu’alors s’étaient tenus à l’écart.
Ensuite, la numérisation des milieux professionnels, que ce soit par les réseaux informatiques interne, ou les services web et autres avancées technologiques, la transition au numérique s’est vue devenir une nécessité dans certains secteurs, pour peu à peu toucher tous les domaines d’activités.
Pour faciliter cette transition, un grand nombre de mesures ont été proposées.
Avec des sujets de conversations axés sur le numérique et ses pratiques, que ce soit au cours de colloques tenus en universités, des tables rondes proposées au cours de festivals ou actions de sensibilisation diverses et variées, parler de l’internet et informer les populations annonce un avenir numérique radieux, autant pour le milieu professionnel que pour le secteur privé.
Enfin, l’intérêt que suscite le web va peu à peu gagner toutes les strates de la société, pour s’imposer comme une nécessité, qui à défaut d’être vitale, s’avère handicapante quand non respectée. Ainsi, les sociétés et entreprises, premiers dépendants d’une numérisation des pratiques du personnel, proposent aujourd’hui des formations qui s’inscrivent totalement dans le parcours professionnel du salarié. Par le biais de Moocs, cours massifs proposés en ligne, les formations à distance, ou les stages de sensibilisation, les voies d’accès au net ne cessent de se faire de plus en plus nombreuses. Une fois l’intérêt suscité, les internautes apprennent à autonomiser leur apprentissage, grâce notamment aux tutoriels gratuits et autres forums en ligne.

Il n’a fallu que trois décennies pour que le monde revête peu à peu les couleurs du numérique et de l’internet. La formation web est devenue une nécessité sur tous les plans. Aussi, un grand nombre de moyens et pratiques permettent de maîtriser les outils du monde virtuel, qui ne cesse de s’agrandir un peu plus à chaque instant. Le monde a connu un virage dans les habitudes et les réalités de chacun, aujourd’hui mis en relation les uns avec les autres, nous plaçant au sein des maillages de cette toile mondiale qu’est internet.